Livre

Chez nous ça s’fait pas ! (2016)

Avril  2016

Salon du Noël des romanciers d’Auvergne.
– 1er prix du jury – Prix du Public

EDITION : JEANNE D’ARC

Malika a 48 ans, elle est avocate et mère de trois enfants. Elle est ce que l’on appelle une « assimilée ». Elle mange du porc, boit de l’alcool ; elle a épousé un « bon Français », a donné des prénoms bien gaulois à ses enfants, elle est une vraie Française quoi !
Elle est surtout une traîtresse, une infidèle pour sa famille, pour sa « communauté » aussi d’ailleurs. Son crime : avoir refusé d’entrer dans le moule qui lui était prédestiné.
L’avocate n’a plus aucun contact avec sa famille depuis plusieurs années, jusqu’au jour où …

Commentaires de lecteurs:

Du coup j’ai lu votre bouquin dans la foulée samedi soir… Je voulais vous dire que j’ai trouvé que c’était une belle histoire, qu’elle m’a même émue et touchée, que j’ai même réussi à verser quelques larmes… Et que donc que votre souhait émis dans la dédicace était  comblé !

J’ai acheté votre livre samedi à la FNAC au Puy .
Quel roman !!! , plongée au sein de cette famille, une immersion totale avec les frères et soeurs , la maman. ce rapprochement, l’accompagnement de sa fin de vie. Trois soirées où je n’avais qu’une envie : me retrouver dans cette famille. le roman terminé je ressens un grand vide… C’est rare, cela m’est arrivé de cette façon aussi brutale à la fin du “quatrième mur” de Sorj Chalandon.
La qualité de votre écriture, la musique des mots font que j’ai eu le sentiment d’être la quatrième fille de la famille.
Ce roman fait du bien, apaise et doit permettre une plus grande compréhension entre les communautés .
Bravo !!!
Courage à vous, continuez votre lutte dans votre profession, éclairez les esprits à travers votre écriture.

C’est avec un réel plaisir et beaucoup d’émotion que j’ai lu votre beau livre , que dis-je ! je l’ai en vérité ” dévoré “! C’est un roman poignant comme il n’en existe que rarement , Bravo “l’Artiste” ! et merci encore de nous avoir éclairé sur beaucoup de choses aussi bien sur le fond que sur votre style que je me permettrai de qualifier de vraiment “littéraire”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *