Biographie

Je suis directeur de la Mission Locale de la Jeune Loire et ses rivières depuis 2004.
Je suis également un ancien boxeur, j’ai pratiqué ce sport à Waziers (59) et terminé ma carrière au Red Stars à Saint Ouen en 2001.

En 2006, le préfet de la Haute Loire m’a nommé représentant de la COPEC (Commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté) afin de lutter efficacement contre toutes les formes de discriminations. Depuis 2007 la COPEC est devenue le Comité Opérationel de lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme (CORA)
En 2010 le Ministre Laurent WAUQUIEZ m’a nommé Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques.
En 2011 je publie mon premier roman En pleine face aux Editions Exaequo, en 2014 Coeur Hallal  et 2016 Chez Nous ça s’fait pas! aux Editions Jeanne d’Arc.

Depuis février 2016 je suis réferent national de lutte contre les phénomènes de radicalisation pour le CNML (Conseil National des Missions Locales).

Je tiens à exprimer mes plus sincères remerciements à toutes celles et ceux qui m’ont apporté leurs félicitations et leurs encouragements suite aux prix que je viens de recevoir.

Je tiens surtout à dédier ces récompenses à mes parents et à ma belle-sœur Djamila qui est partie trop tôt.

Merci aussi au public et au jury d’avoir consacré une telle attention à mon livre.

Ce roman que j’ai écrit dans un contexte politique et social difficile à pour prétention de lier deux conceptions qui sont le moteur de mon écriture à savoir littérature et engagement. Ma réflexion de promouvoir le vivre ensemble peut sembler faire preuve de naïveté voire d’utopisme toutefois j’ai la certitude que lettres après lettres, mots après mots, pages après pages, mes romans permettent de transcrire des émotions qui remettent en question nos CERTITUDES. Je veux à travers mes écrits, réunir les forces de l’intelligence, de la raison et de la sensibilité pour défendre des idées qui construisent une société plus juste.

Plus que jamais pour moi, l’écriture et la lecture constituent aujourd’hui un rempart contre toutes les d’idéologies, qui tentent de nous diviser. Pour ma part, la littérature est un des meilleurs outils pour parler de la vie, alors sans forcément penser faire de la littérature, j’essaie modestement de parler de la vie.

Pour finir, je remercie mes proches, mon épouse d’abord pour mes absences répétées, et mes 2 enfants, que j’aime avec peut-être parfois un peu trop d’exigence et vous, amies, amis qui avez poussé l’amitié jusqu’à venir régulièrement ici sur mon site m’épauler de votre présence.

Merci à tous infiniment.